Le flop de Waterloo

samedi 20 juin 2015
par   Mik
popularité : 3%

La commémoration d’une boucherie humaine élevée au rang d’acte héroïque, avec en prime le toupet d’y voir les prémices d’une Europe unie, fallait le faire.

Une telle pantalonnade au budget global de 10 millions € aurait donc déçu pas mal de spectateurs.

Bien fait ! Mais tant mieux pour ceux qui ont aimé jouer les grognards ou porter uniformes rutilants !

Tant pis pour les 300 canassons qui ont du se demander à quoi rimait cette idiote course hippique.

Seuls, sans doute, les VIP, se seront réjouis de voir combien la crédulité du peuple est encore payante.

Les différentes familles royales européennes auront eu l’occasion de se revoir en famille, puisque toutes plus ou moins cousines entre elles. Les descendants des illustres protagonistes auront pu faire valoir leur nom.

Serge Kubla aura eu la tristesse de ne pas avoir été la vedette de ce qu’il avait imaginé.

Les médias auront pu faire véhiculer le faux spectacle d’un passé, en zappant rapidement la dure réalité d’un monde présent où les inégalités tuent plus encore que les baïonnettes et canons d’antan.

Dans notre pays de cocagne, avec ses 100.000 millionnaires, nous resterons les petits soldats d’un gouvernement aux mains des maréchaux de la finance qui n’ont cure du patriotisme.

Les dits grands visionnaires de l’Europe continueront à tuer la Grèce autour de leurs tables rondes bien garnies à partir desquelles ils veulent imposer le pain sec au peuple.

Alors moi, comme bien d’autres, je préférerai à ce cirque historique, oublier ce flop de Waterloo, pour aller soutenir le combat actuel contre une Europe qui nous envoie au bivouac de la pauvreté par les armes de Wall Street.



Nous aimons !

« Les Siestes du grand-père »


Chibanis


L’Arabe pour tous