Craintes pour l’écharpe de Christophe Barbier

mercredi 14 octobre 2015
par  José Fort

Le milliardaire israélien Patrick Drahi, propriétaire de l’Express, Libération et actionnaire de BFM fait le vide dans le premier hebdo cité plus haut :

150 licenciements sont annoncés avec la bénédiction de l’ineffable « j ‘me mêle de tout, j’ai une opinion sur tout », le cumulard Christophe Barbier.

L’ami de Clara Bruni, rat des médias devrait se méfier : même les larbins de sa rédaction pourraient lui déchirer son écharpe.



Nous aimons !

« Les Siestes du grand-père »


Chibanis


Hercules 1959