La Tunisie à la rescousse des lanceurs d’alerte

jeudi 27 février 2020

Un centre d’écoute et d’assistance psychologique et juridique pour les lanceurs d’alerte va être créé en Tunisie.

Le 8 mars, l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) annoncera la création d’un centre d’écoute et d’assistance psychologique et juridique pour les lanceurs d’alerte.

Pressions

Depuis 2017 et la promulgation de la loi censée les protéger, 200 d’entre eux se sont déjà enregistrés auprès de cet organisme. Mais beaucoup subissent des pressions, et les décrets d’application du texte leur octroyant une protection policière n’ont toujours pas été adoptés.



Nous aimons !

« Les Siestes du grand-père »


Chibanis


L’Arabe pour tous