Le rapport des services de renseignement américains sur le meurtre de Jamal Khashoggi

dimanche 28 février

Un résumé de quatre pages indique que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a approuvé le meurtre en 2018 du chroniqueur de Middle East Eye et du Washington Post

L’administration Biden a publié vendredi une évaluation déclassifiée tant attendue par les agences de renseignement américaines qui concluait que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane était responsable du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Un initié de la famille royale devenu critique, Khashoggi a été tué et démembré au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul en 2018, dans une affaire qui a considérablement terni la réputation du dirigeant de facto du royaume, également connu sous le nom de MBS.

Le résumé de quatre pages sur les conclusions de la communauté du renseignement conclut que « le prince héritier d’Arabie saoudite Muhammad bin Salman a approuvé une opération à Istanbul, en Turquie, pour capturer ou tuer le journaliste saoudien Jamal Khashoggi ».

<< Nous basons cette évaluation sur le contrôle du prince héritier sur la prise de décision dans le Royaume, l’implication directe d’un conseiller clé et des membres du service de protection de Muhammad bin Salman dans l’opération, et le soutien du prince héritier à l’utilisation de mesures violentes pour faire taire les dissidents à l’étranger, y compris Khashoggi », indique le rapport.

Nous publions le résumé ci-dessous.

PDF - 212.7 ko

Chez nos copains... : Source Agences

Nous aimons !

« Les Siestes du grand-père »


Chibanis


Hercules 1959