L’Arabie saoudite exécute trois soldats accusés de `` haute trahison ’’

samedi 10 avril

Le royaume a procédé à 27 exécutions en 2020, contre 185 l’année précédente

L’Arabie saoudite a exécuté samedi trois soldats reconnus coupables de "haute trahison" et de "coopération avec l’ennemi", selon un communiqué du ministère de la Défense du royaume.

Le communiqué appelait les trois soldats Mohammed bin Ahmed, Shaher bin Issa et Hamoud bin Ibrahim. Il a déclaré qu’un tribunal spécialisé avait rendu le verdict après un procès équitable.

Gardez le contact !

Le ministère n’a pas nommé le prétendu « ennemi », mais les exécutions ont eu lieu dans la province méridionale limitrophe du Yémen, où l’Arabie saoudite est en guerre depuis plus de six ans contre le mouvement Houthi aligné sur l’Iran.

L’Arabie saoudite fait l’objet d’un examen mondial de plus en plus attentif de son bilan en matière de droits humains depuis le meurtre de Jamal Khashoggi en octobre 2018 au consulat du royaume à Istanbul et la détention de militantes des droits des femmes.

Des groupes de défense des droits ont appelé le royaume à abolir la peine de mort et l’ont accusé de torture et de procès injustes. L’Arabie saoudite nie les accusations.

Le royaume a exécuté 27 personnes en 2020, contre 185 l’année précédente, selon la Commission des droits de l’homme, un organisme gouvernemental.

Les groupes de défense des droits humains pensent que la volonté de réduire le nombre d’exécutions reflète les retombées du meurtre du journaliste saoudien Khashoggi.

Amnesty International a classé en 2019 l’Arabie saoudite comme le pays avec le troisième plus grand nombre d’exécutions, après la Chine et l’Iran.


Chez nos copains... : Source Agences

Nos Rendez vous !

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Nous aimons !

« Les Siestes du grand-père »


« Trente ans d’Humanité » de José Fort


Chibanis


Ma France

À la fête de l’Humanité

Mustapha s’en va-t-en guerre


Opération « Boléro-Paprika »

À la Fête de l’Humanite