Cannes : les acteurs palestiniens se retirent du festival à cause de « l’effacement culturel » israélien

mardi 13 juillet

Les acteurs de Let It Be Morning dénoncent le qualificatif d’un nouveau film de "production israélienne"

Les acteurs palestiniens du film Let It Be Morning ont déclaré qu’ils n’assisteraient pas au Festival de Cannes de cette année pour protester contre le fait que le film soit qualifié de "production israélienne".

Le film, qui a été écrit et réalisé par Eran Kolirin, un Israélien, raconte l’histoire d’un citoyen palestinien israélien, Sami, qui est incapable de retourner à Jérusalem lorsque les soldats israéliens forcent le village à majorité palestinienne où il s’est rendu à être confiné. Le film suit le parcours de Sami alors qu’il fait face à une crise de la quarantaine et redécouvre sa famille et son objectif.

Le film est une adaptation d’un livre de l’écrivain palestinien Sayed Kashua et met en vedette un certain nombre d’acteurs arabes et palestiniens de premier plan, dont Alex Bakri, Juna Suleiman et Salim Daw.

Jeudi soir, les acteurs ont signé une lettre faisant état de leurs objections à la nomination du film au Festival de Cannes, qui se déroule du 6 au 17 juillet, en tant que production israélienne, affirmant qu’ils se retireraient de l’événement.

Gardez le contact !

"Nous ne pouvons ignorer la contradiction de l’entrée du film à Cannes sous l’étiquette d’un" film israélien ", alors qu’Israël continue de mener sa campagne coloniale de plusieurs décennies de nettoyage ethnique, d’expulsion et d’apartheid contre nous - le peuple palestinien", leur déclaration lis.

La lettre appelle également la communauté artistique et internationale à amplifier les voix des Palestiniens et des artistes palestiniens.

« Chaque fois que l’industrie cinématographique suppose que nous et notre travail tombons sous l’étiquette ethno-nationale d’"israélien", cela perpétue une réalité inacceptable qui nous impose, à nous artistes palestiniens de citoyenneté israélienne, une identité imposée par la colonisation sioniste pour maintenir la l’oppression continue des Palestiniens en Palestine.

Outre les acteurs principaux, les autres membres de la distribution qui ont signé incluent Ehab Elias Salameh, Izabel Ramadan, Samer Bisharat, Yara Jarrar, Marwan Hamdan, Duraid Liddawi, Areen Saba, Adib Safadi et Sobhi Hosary.

Kolirin, le réalisateur, a déclaré que la décision des acteurs de ne pas assister au festival était plus un acte politique qu’un boycott.

"Ils ne boycottent pas, ils sont très fiers d’avoir participé au film (...) ils ont décidé un acte politique d’absence pour protester contre l’effacement culturel", a-t-il déclaré.

"Je comprends cela et je soutiens chacune de leurs décisions. Cela me fait mal qu’ils ne soient pas là pour célébrer leur travail époustouflant, mais je respecte leur position", a-t-il ajouté.


Chez nos copains... : Source Agences

Navigation

Brèves de la rubrique

Nos Rendez vous !

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Nous aimons !

« Les Siestes du grand-père »


« Trente ans d’Humanité » de José Fort


Chibanis


Ma France

À la fête de l’Humanité

Mustapha s’en va-t-en guerre


Opération « Boléro-Paprika »

À la Fête de l’Humanite

Copinages


4 sites référencés dans ce secteur