Israel :Les prisonniers palestiniens poursuivent leur grève ouverte de la faim

lundi 23 août

En protestation contre leur détention administrative, des prisonniers poursuivent leur grève ouverte de la faim
Ramallah, le 22 août 2021, WAFA

Neuf prisonniers poursuivent leur grève ouverte de la faim dans les geôles de l’occupation israélienne, en protestation contre leur détention administrative sans jugement ni inculpation.

Les prisonniers grévistes sont : Salem Zaidat, qui est en grève depuis 42 jours et Mujahid Hamed, en grève depuis 40 jours, tous deux sont incarcérés dans la prison de Ramleh.

Gardez le contact !

Selon le club du prisonnier, les prisonniers en grève souffrent d’une détérioration de leur santé qui s’aggrave de jour en jour, car ils souffrent d’une perte de poids, de fatigue et stress intenses et des maux de tête.

En plus les prisonniers sont sujet aux mauvais traitements, d’abus, harcèlements, de fouilles, de déplacements et d’isolement ainsi que l’interdiction aux avocats de les rencontrer et de leur rendre visite.

Le Club du prisonnier a tenu les autorités d’occupation pour pleinement responsables de leur vie, compte tenu de son intransigeance et de son refus continu de répondre à leur demande de liberté.

Kayed Fasfous est en grève depuis 39 jours, est détenu à Ashkelon, Miqdad al-Qawasmeh en grève pour le 32e jour consécutif est détenu à Ofer, Ahmed Mahamra en grève depuis 22 jours se trouve dans la prison du Neguev et Akram al-Fafous pendant 18 jours est détenu à Raymon.

Alaa al-Araj est en grève de la faim depuis 15 jours, est détenu à Megiddo et les deux prisonniers, Hisham Abu Hawash, sont en grève de la faim depuis six jours et Omar al-Jabari depuis cinq jours.

La politique israélienne de détention administrative largement condamnée permet la détention de Palestiniens sans inculpation ni jugement pour des intervalles renouvelables allant généralement de trois à six mois sur la base de preuves non divulguées que même l’avocat d’un détenu est interdit de visite.

Actuellement, Israël détient quelque 540 Palestiniens en détention administrative, jugée illégale par le droit international, pour la plupart d’anciens prisonniers qui ont passé des années en prison pour leur résistance à l’occupation israélienne.

Le nombre de prisonniers administratifs dans les prisons d’occupation est d’environ 550.


Chez nos copains... : Sources WAFA

Nos Rendez vous !

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Nous aimons !

« Les Siestes du grand-père »


« Trente ans d’Humanité » de José Fort


Chibanis


Ma France

À la fête de l’Humanité

Mustapha s’en va-t-en guerre


Opération « Boléro-Paprika »

À la Fête de l’Humanite