Coups bas


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 19 janvier 2021
par  Azad Essa

La France a peut-être bombardé un mariage au Mali. Mais tout le monde s’en moque

Les Français affirment avoir tué des combattants armés, mais comme dans les attaques américaines au Yémen, en Afghanistan ou en Somalie, aucune preuve ne vient étayer le fait que les morts des récentes attaques par drones étaient des combattants
L’après-midi du 3 janvier, l’armée française a déployé un (...)

vendredi 16 août 2019
par  Henri Mamarbachi.

Le grand laisser-faire du marché du hajj en France

Une nouvelle fois, des centaines de Français musulmans n’ont pu participer au pèlerinage à La Mecque du fait de pratiques douteuses de certaines agences de voyage. Deux chercheuses diplômées de Sciences-Po Paris, Leila Seurat et Jihan Safar, ont rendu en 2018 un rapport sur le marché français du hajj (...)

jeudi 16 août 2018
par  Syrine Attia

Tunisie : les discriminations envers les Amazighs persistent

Depuis quelques semaines, le refus de la mairie de Sfax d’enregistrer un prénom amazigh indigne les associations amazighs. La lutte pour la reconnaissance de l’amazighité, apparue après la révolution, a toujours du mal à prospérer en Tunisie.
« Massin », prénom d’un roi berbère, est devenu ces derniers (...)

samedi 13 janvier 2018
par  Abou Sofiane

La Tunisie marque le 7e anniversaire d’une révolution inaboutie

Sept ans après la révolution contre la dictature et la corruption, la Tunisie se retrouve agitée par une contestation sociale marquée par les mêmes slogans de "travail, liberté, dignité", nombre de Tunisiens désespérant de voir un jour leurs conditions de vie s’améliorer.
"Cela fait sept ans qu’on ne (...)

jeudi 16 novembre 2017
par  Jamal Boukhari

La France complice de la répression contre des ouvriers égyptiens

En Égypte, 26 ouvriers de la société Al-Tersana, sous-traitant égyptien du groupe français de construction navale Naval Group (ex-DCNS) attendent le 15 novembre le verdict encore une fois reporté de leur jugement par le tribunal militaire d’Alexandrie. Ils encourent de trois mois à deux ans de prison (...)

Nous aimons !

Collage Résistant(s)


La hotte du SPF


Libérez Georges Ibrahim Abdallah